Covid19 : nous restons 100% opérationnels dans le traitement de vos commandes. En savoir plus

04 78 25 47 47 Lundi au vendredi de 9h à 18h

Etirement pour soulager les courbatures dans un cours de yoga

Comment limiter les courbatures après le sport ?

Publié dans

Laissez vos commentaires

Très fréquentes lorsque l’on reprend une activité physique ou que l’on réalise un effort plus intense que d’habitude, les courbatures peuvent toucher aussi bien les sportifs amateurs que plus confirmés. Quelles sont leurs causes et comment limiter leur apparition de façon naturelle en adoptant les bons réflexes ?

Qu’est-ce que les courbatures ?

Très fréquentes après un effort physique important ou une séance de musculation, les courbatures se caractérisent par une sensibilité ou une raideur des muscles qui ont été sollicités. Les mouvements quotidiens peuvent alors devenir douloureux et provoquer une sensation de gêne. En règle générale, les courbatures apparaissent de 24 à 48h après la réalisation de l’effort physique, et peuvent durer plusieurs jours.

Les causes des courbatures

Les courbatures sont engendrées par de minuscules lésions qui ont lieu au niveau des muscles lors d’un effort physique trop intense ou prolongé. Face à ces agressions, l’organisme met en place un mécanisme de défense en provoquant une réaction inflammatoire pour réparer ces lésions. Les courbatures peuvent également être causées par un virus comme la grippe par exemple, par le stress ou en cas de fibromyalgie.

Dans le cadre de la pratique sportive, les courbatures apparaissent à cause d’une association de facteurs comme le manque d’échauffement, une hydratation insuffisante pendant l’effort, une charge trop importante ou encore un manque d’étirements à la fin de la séance. Elles se situent généralement au niveau des bras, des cuisses, des jambes ou encore de la ceinture abdominale selon la localisation des muscles sollicités.

Savoir différencier la courbature de la contracture

Il est parfois difficile de savoir comment différencier la simple courbature d’une contracture, notamment lorsque la douleur est provoquée par le stress. La contracture se distingue de la courbature par le type de douleur : d’abord minime et très localisée, celle-ci augmente de façon progressive et dure plusieurs jours. La contracture peut être également associée à d’autres troubles musculaires comme les élongations, les tendinites ou les déchirures. Une consultation chez le médecin traitant sera alors recommandée pour identifier la cause de la douleur.

Comment limiter leur apparition ?

Si les courbatures sont normales lorsque l’on reprend une activité physique après une longue période d’inactivité ou un manque de sollicitation des muscles travaillés, elles peuvent être considérablement réduites et soulagées de manière naturelle en mettant en place quelques bons réflexes !

L’importance de l’échauffement

Souvent négligé, l’échauffement a une importance capitale avant la réalisation d’un effort physique de tout type, même de courte durée.

Il permet d’échauffer le corps au niveau cardiovasculaire, musculaire et respiratoire, et de le préparer à l’effort physique en augmentant la température interne de notre corps. Contrairement aux idées reçues, seules quelques minutes d’échauffement suffisent pour préparer notre corps et nos muscles à l’effort, et éviter ainsi l’apparition de douleurs ou de blessures.

Un échauffement efficace doit être fait de façon graduelle, en augmentant progressivement la cadence et en effectuant des mouvements doux avec les parties du corps qui vont être sollicitées pendant l’effort.

Entraînez-vous progressivement et écoutez votre corps

Les courbatures liées au sport peuvent être considérablement réduites en écoutant simplement notre corps et en ne cherchant pas à courir un marathon dès le premier jour de reprise ! En vous entraînant de manière progressive et adaptée à votre condition physique, les séances vous apporteront davantage de bien-être et de motivation. Augmentez l’intensité et la durée de vos exercices de façon évolutive, et n’oubliez pas de vous accorder au minimum 24h de pause entre chaque séance pour que votre corps puisse récupérer et se régénérer.

Courbatures après le sport : n’oubliez pas les étirements !

Comme l’échauffement avant l’effort physique, la réalisation d’étirements une fois la séance sportive terminée s’avère bénéfique pour améliorer les performances musculaires, favoriser la récupération et prévenir les éventuelles blessures et courbatures.

Pour des étirements efficaces, ciblez les muscles travaillés en réalisant des mouvements doux (étirements dynamiques) ou en réalisant de légères tensions pour améliorer la souplesse et conserver votre mobilité articulaire (étirements statiques).

Découvrir notre article : Les meilleures techniques de récupération sportive

L’hydratation, un facteur clé

Autre réflexe primordial à intégrer dans votre quotidien si vous réalisez régulièrement des séances sportives : une hydratation suffisante avant, pendant et après l’effort ! En effet, plus le muscle est déshydraté, plus la courbature va être douloureuse et étendue.

Essentielle pour assurer le bon fonctionnement de notre corps et de nos organes, l’eau permet le transport des aliments jusqu’aux cellules et favorise l’élimination des déchets et toxines. Boire une eau de bonne qualité et pure comme l'eau magnétisée offrira donc de nombreux bienfaits sur votre organisme, et vous permettra de mieux récupérer après l’effort. Pour vous accompagner durant votre pratique sportive, Alphapole vous propose une gourde nomade qui équilibre, vitalise et draine votre organisme, idéale à emporter avec vous durant vos séances sportives en plein air ou en salle de sport !

Découvrir notre article : Pourquoi opter pour l’eau magnétisée ?

Testez les aimants thérapeutiques pour soulager les douleurs

En cas de courbatures ou contractures, vous pouvez également tester les aimants thérapeutiques pour les soulager, les apaiser et limiter leur impact sur votre vie quotidienne.

Sous forme de feuilles composées de caoutchouc magnétique, les magnétophores s’appliquent de façon simple et localisée sur le corps en s’adaptant parfaitement à votre morphologie.

Vous pouvez aussi opter pour les pastilles en association ou non avec les magnétophores selon la localisation de vos douleurs. Proposées en plusieurs tailles, les Pastilles Physiomag renferment un flux magnétique qui pénètre de façon très profonde dans la peau pour soulager efficacement tous types de douleurs. Comme pour tout aimant thérapeutique, nos produits peuvent être orientés côté pôle Sud pour une action anti douleur et anti-inflammatoire, ou côté pôle Nord pour dénouer les tensions et assouplir la zone ciblée.

Pour aller plus loin : Quels sportifs professionnels utilisent des aimants thérapeutiques ?

Une remarque, une question ? Laissez un commentaire.