Port offert à partir de 100€. Livraison 48H.

+33 4 78 25 47 47 Lundi au vendredi de 9h à 17h

champ magnétique terre

Pôle Sud et pôle Nord des aimants, faut-il choisir ?

Publié dans Thérapie magnétique

3 Comentaires

On peut souvent lire que les pôles d’un aimant ne possèdent pas de propriétés distinctes, ce qui est erroné : de multiples études scientifiques ayant montré le contraire. Dans cet article, nous allons détailler ces particularités au travers d’exemples scientifiques d’utilisation des pôles Nord et Sud et comprendre comment Les propriétés spécifiques des pôles peuvent être mises à profit pour traiter une multitudes de maux.

Les pôles en magnétothérapie

La magnétothérapie est une pratique de médecine alternative et complémentaire de plus en plus populaire utilisant l’application d’aimants sur le corps. Elle vise à atténuer, voir à supprimer certaines douleurs sans aucun recourt aux molécules chimiques, et donc, sans effets secondaires.

La magnétothérapie dispose de trois principaux domaines d’application : effets réparateurs, effets anti-douleur et anti-inflammatoires, effet de réequilibrage energétique. Retrouvez toutes les explications dans notre article sur le fonctionnement de la magnetothérapie.

Il est à remarquer que les aimants de magnétothérapie ont un pôle Nord et un pôle Sud distinct contrairement aux aimants industriels, qui sont généralement multipolaires (mélange de pôles N et S). Les effets des pôles Nord et Sud sont bien spécifiques, il est donc important de les développer et de comprendre la différence entre pôle Sud et pôle Nord.

Aimants physiomag nord et sud

Comprendre la notion de champ magnétique

Pour comprendre la notion de « champ magnétique », il est important de saisir le fonctionnement d’un aimant : Les aimants de magnétothérapie génèrent de l’électricité dans le sang grâce à des lignes invisibles d’énergie magnétique. Ce principe est similaire à celui du courant électrique qui circule d’une borne positive (Nord) vers une borne négative (Sud) d’une pile. Dans un aimant, ces lignes forment ce qu’on appelle un « champ magnétique » entre les deux pôles.

Figure 1 champ magnetique

Selon le Professeur Baron (chercheur au CNRS et directeur de l’enseignement de biomagnétisme à la Faculté de Médecine de Paris XIII), c’est la convergence ou la divergence de ces lignes aux pôles de l’aimant qui leur confère leurs propriétés respectives. (1)

Figure 2 champ magnetique

Comment distingue-t-on le pôle Nord du pôle Sud ?

Une expérience simple pour différencier les pôles d’un aimant consiste à approcher une boussole près d’une face de l’aimant à tester : le côté de l’aiguille indiquant le Nord de la Terre indique le pôle Sud de l’aimant (le Nord géographique de notre globe étant un Sud magnétique).

En d’autres termes, le pôle Sud des aimants attire le côté coloré des aiguilles de boussoles, tandis que le pôle Nord des aimants attire le côté non coloré.

Attention, certains écrits utilisent une définition inversée, source d’erreurs, alors que cette convention est internationalement reconnue : communauté scientifique, encyclopédies et appareils de mesure de laboratoire.

Test aimants et boussole

Propriétés des pôles Nord et Sud ?

Après les textes antiques chinois et indiens, les spécificités des polarités ont été retrouvées et confirmées en Occident au XVIème siècle, par le médecin Paracelse, puis par le docteur Hahnemann (le célèbre inventeur de l’homéopathie). Ce dernier distinguait même « un pôle guérissant ou homéopathique et un pôle palliatif », le Sud et le Nord étant alternativement l’un ou l’autre selon les problèmes rencontrés.

En France, c’est de nouveau aux nombreuses recherches et expérimentations du professeur Baron que l’on doit la confirmation moderne de la classification des effets des pôles. Le Dictionnaire Vidal (référence des Pharmaciens) reprend ces principaux effets dans sa rubrique Magnetothérapie.

Selon les diverses sources (tradipraticiens orientaux et publications internationales), les propriétés des pôles Nord et Sud sont :
Le pôle Sud :

  • A. Effets anti-inflammatoires et anti-douleur :
L’utilisation thérapeutique des aimants en pôle Sud soulage l’inflammation et les douleurs dans des évènements tels que l’arthrite, les tendinites, les entorses… Il est également efficace sur les ecchymoses.
  • B. Effets contracturant musculaire et anti-stress mental

    Étonnamment, le pôle Sud est connu pour ses propriétés à la fois de stimulation musculaire (ne pas utiliser sur les crampes) et apaisantes du mental. 
Il est utile pour tonifier la musculature, améliorer le sommeil, réduire le stress. 
Le pôle Sud favorise la vasoconstriction, aidant ainsi à améliorer la circulation sanguine dans certaines zones du corps. (Jambes par exemple)

  • Magnetotherapie et stress

    Le pôle Nord :
  • A. Stimulation cellulaire – Le pôle Nord est utilisé pour les lésions de la peau (coupures, brûlures), les fractures.
  • B. Son effet tonifiant peut augmenter l’énergie et la vitalité générale, au risque d’exciter si on en abuse. Comme pour le pôle Sud, il a un effet apparemment antinomique car il apaise également rapidement les crampes. (Augmente l’énergie mais décontractant musculaire) 
Le pôle Nord est vasodilatateur, il améliore la sensation de pied froids par exemple.
  • Exemples d’utilisation des pôles Nord et Sud

    Les essais cliniques suivants permettent de mettre scientifiquement en évidence la mise à profit des effets des pôles Nord et Sud.

    Utilisation du Pôle Sud :

  • Entorse : Une étude menée au Service d’Orthopédie et Traumatologie de Pontoise a permis de conclure sur l’efficacité des aimants sur des cas d’entorse à la cheville *(2) Le traitement consistait, dans le cas d’une entorse récente à la cheville, à placer des aimants, face Sud, contre la peau à chaque emplacement douloureux. En fonction de la gravité des entorses, 88% d’efficacité a été constaté contre seulement 12% d’échecs (étude sur 84 cas). Fait assez étonnant, l’hématome présent sur les chevilles a disparu en quelques heures mais uniquement sous l’emplacement des pastilles et non dans les zones sans aimant, comme en témoignent les photos, ci-dessous.

    Magnetotherapie et entorse

  • Céphalée de tension : Le Centre de la douleur du groupe hospitalier Cochin a utilisé des pastilles pôle Sud contre la peau sur 30 sujets souffrant de céphalées de tension (type Névralgie d’Arnold). Une nette diminution du nombre de jours de crises douloureuses par mois, ainsi que de leur intensité, a été constaté après qu’un ou deux aimants aient été portés en permanence. (*3)
  • Tendinite et lombalgies :

    Tendinite et magnétothérapie

    Étude clinique contre placebo dans les tendinites et les lombalgies par le Docteur Masson, médecin rhumatologue au CHU de Poitiers. (*4) Dans le cas des tendinites récentes (24 sujets) du coude, de la cheville et de l’épaule, une diminution de 82% de la douleur spontanée a été constaté Dans le cas des tendinites rebelles (28 sujets), qui concernent le plus fréquemment le coude, l’épaule, le genou et la cheville, une diminution de 77% de la douleur spontanée a été constatée. Une moyenne de 2 à 3 aimants pôle Sud contre la peau a été utilisée pour soulager ces douleurs.
    Dans les cas de lombalgies, le pôle Sud et le pôle Nord peuvent être utilisés simultanément : pôles Sud sur les douleurs et pôle Nord sur les muscles pour « délier » les contractures en réaction à la douleur. Une diminution de 37% de la douleur spontanée a été constatée.
    Dans les 3 cas ci-dessus, le traitement s’est étendu sur une durée de 3 semaines.
  • Utilisation du pôle Nord :

  • Accélération de la guérison des fractures osseuses
  • Régénération des tissus cutanés et traitement des ulcères
  • Augmentation de l’énergie et de la vitalité globale
  • Traitement des crampes et contracture. Le nord est décontractant musculaire , ainsi même les contractures de Dupuytren, résistantes aux traitements médicamenteux s’améliorent : 70% des patients replient leurs doigts après un mois de traitement . (5)
  • Utilisation de la magnetotherapie sur une fracture

    Pourquoi ne pas utiliser les pôles opposés au même endroit ?

    Pour comprendre pourquoi on n’utilise généralement pas les pôles opposés au même endroit, il faut revenir aux principes des lignes de champ magnétique. En positionnant des aimants Nord et Sud côte à côte cela referme prématurément les boucles magnétiques, ce qui empêche le magnétisme de pénétrer profondément la zone à traiter (voir Fig. 2). L’utilisation des pôles opposés placés face à face peut cependant être recommandée dans certains cas : de chaque côté d’une fracture; dans les cas de lumbago ou de torticolis par exemple.

    5/ Conclusion

    Afin d’obtenir les résultats souhaités et éviter les déceptions quant aux effets de la magnétothérapie, il est essentiel de comprendre la différence entre pôle Sud et pôle Nord. Il est important de noter que la magnétothérapie est une approche complémentaire et doit être utilisée en respectant les traitements conventionnels. Si vous envisagez d’utiliser des aimants de magnétothérapie, consultez toujours un professionnel qualifié pour des conseils adaptés à votre situation spécifique.

    Une remarque, une question ? Laissez un commentaire.




    • Pierre Langevin

      Merci de ces précisions. J’aimerais savoir ou se trouve les pôles d’un aimant sphérique? Par exemple, l’un est-il au centre et l’autre en périphérie?

      Répondre
      • sylvie levet

        Bonjour
        Les poles se trouvent en surface exactement comme les pôles Sud et les pôles Nord de la terre.

        Répondre
    • Grulois Maurice

      Article très intéressant. Il est vrai que depuis que j’utilise des aimants “nord”, mes crampes ont disparu. Côté “Sud”, mes bobos ont disparu.

      Répondre