04 78 25 47 47 Lundi au vendredi de 9h à 18h

Pastilles Physiomag

Halte aux douleurs

29,90

Leur flux magnétique pénètre la peau et soulage les zones cibles en profondeur (effet antalgique naturel). Cet alliage de terres rares pulvérise les records d’énergie malgré sa miniaturisation.

Le flux magnétique des Pastilles Physiomag pénètre la peau et les tissus en profondeur, il soulage ainsi les zones cibles. Cet alliage de terres rares pulvérise les records d'énergie malgré sa miniaturisation. L'usage de pastilles est destiné aux besoins de champ magnétique fort et localisé : maux de dents, douleurs articulaires, etc, problèmes délimités et acupuncture magnétique (leur diamètre est prévu pour couvrir à coup sûr le point visé).

Conseil d'utilisation : se positionne sur la zone douloureuse pôle Sud contre la peau. A conserver jusqu'à disparition totale du problème. Se fixe avec un pansement adhesif. Les pôles sont reperés par une marque. Le sud est principalement anti douleur et anti-inflammatoire. Le Nord est décontratant musculaire (s'utilise en cas de contracture, crampe). On utilisera plusieurs aimants selon la taille de la zone à traiter. En cas de contracture associée, on positionne un ou des pôles Nord sur le muscle pour le dénouer et assouplir la zone.

Indications : douleurs musculaires, douleurs articulaires, douleurs chroniques, tendinites, contractures, points d'accupuncture...

vous pouvez sans contre-indication associer les pastilles Physiomag aux autres produits magnétiques de la gamme Alphapole.

Seuls aimants référencés au dictionnaire Vidal des pharmacies.

  • La boite de huit :
    • Matériau magnétique: Terres rares anisotropes, type Eporec, dorées à l'or fin
    • Dimensions: diamètre 12 x 2 mm
    • Champ à coeur: 14500 Gauss
    • Matière active: 4 g l'une
    • Force d'attraction*: 2,1 kg l'une

    Livré avec mode d'emploi

    Les aimants sont contre-indiqués pour les femmes enceintes et les porteurs de stimulateur cardiaque. L’usage des champs magnétiques ne remplace pas les traitements médicaux, consultez toujours votre thérapeute.