Votre forme passe par votre sommeil

24 commentaires

Article rédigé par Pierre Martignac, auteur de l’ouvrage de référence sur la magnétothérapie, Les vertus du magnétisme.

Effets insoupçonnés de l’insomnie

Un manque de sommeil peut causer des changements de l’activité cérébrale semblables à ceux des personnes atteintes de problèmes psychiatriques !

L’insomnie augmente également le risque de commettre des erreurs : quand on est commandant de bord ou chauffeur de poids lourds, l’erreur peut être avoir des conséquences incalculables !

L’alternance du jour et de la nuit régit le rythme cardiaque, la température, certaines sécrétions hormonales, etc. Lorsque ce rythme est perturbé, les effets négatifs se répercutent de façon quasi mécanique, l’insuffisance de sommeil peut :

  • faire grossir : on a constamment faim si on ne sécrète pas assez de leptine qui est l’hormone de la satiété,
  • augmenter le risque de cancer via une perturbation hormonale : les tumeurs grossissent trois fois plus vite chez les cobayes atteints de troubles importants du sommeil,
  • accélérer le vieillissement : c’est la fameuse hormone de croissance que certains se font injecter pour rester jeunes alors qu’un bon sommeil en est la meilleure source, et même ralentir la production de nouveaux neurones par le cerveau ;

D’où l’importance de cette fonction au même titre que la respiration ou la digestion.

Avantages d’un bon sommeil

Les spécialistes du sommeil savent depuis longtemps que dormir augmente les performances intellectuelles en permettant au cerveau d’organiser les connaissances nouvellement acquises.

Une étude de l’université américaine de Harvard conduite par le Dr Ellenbogen conclue que le sommeil augmente de 33 % la capacité à faire de nouvelles associations d’idées.

Quand on sait que cette aptitude régit directement notre capacité à débattre et convaincre, à créer, à prendre des décisions, etc, on mesure les avantages que chacun gagne s’il dort bien, aussi bien à titre professionnel que personnel ! Enfin, le corps se régénère mieux pendant le sommeil, c’est aussi pendant le sommeil que les jeunes grandissent.

La nuit porte conseil

Empiriquement, l’homme avait constaté que le sommeil met les pensées en ordre, et parfois, donne la solution à un problème. Par exemple, c’est en dormant que Niels Bohr découvrit la structure de l’atome, que le chimiste Kekule imagina la structure moléculaire du benzène, que Descartes fit le plan de son « Discours de la méthode » et que Mozart trouva le thème de la « Flûte Enchantée » !

Les multinationales prônent la sieste

Le bénéfice que les sociétés peuvent tirer du sommeil a tellement bien été compris que des multinationales, telles que Google et Procter & Gamble, encouragent leurs salariés à faire une pause sieste à leur bureau. Gageons que leur motivation n’est pas seulement la volonté de bien-être de leurs salariés mais aussi l’intérêt de l’entreprise.

Votre durée de sommeil est-elle suffisante ?

Le meilleur repère est de ne pas se sentir fatigué au réveil. Il faut savoir que notre besoin de sommeil peut augmenter lors de :

  • la maladie,
  • la grossesse,
  • l’hiver, sans être comme les ours qui hibernent, nous sommes influencés par le raccourcissement de la durée du jour.
  • Secrets pour mieux dormir

    Voici 10 conseils extraits du mode d’emploi du Kit Nuit Physiomag :

    1. Mélatonine et lumière : pour maximiser la production de cette hormone du sommeil (et aussi de jeunesse), il faut dormir dans l’obscurité totale (on ne doit pas pouvoir voir sa main). Avant le coucher, la lumière violente retarde à la fois l’heure du coucher puis l’endormissement.
    2. Consommer modérément télévision, informatique : films violents, reportages malsains ou débats politiques sont à proscrire le soir. De plus, ils émettent de la lumière : les éteindre une heure avant le coucher.
    3. Eloigner les appareils électriques (TV, radio-réveils, rallonges électriques…) : y compris ceux se trouvant de l’autre côté du mur contre lequel se trouve le lit car leurs rayonnements traversent aisément les cloisons. Même hors fonction, ils émettent un champ électrique perturbateur (les appareils à piles n’émettent quasiment rien).
    4. Horaires : Se coucher toujours avant minuit (pour ne pas perturber le rythme circadien) et dormir un minimum de sept heures (pour un adulte) afin de normaliser l’équilibre mélatonine / cortisol, sécrétions qui régissent le sommeil.
    5. Eviter les dîners tardifs, copieux, gras et épicés car les digestions longues et lourdes perturbent le sommeil. Dîner vers 19-20 heures : le principe est d’éviter de dîner juste avant de se coucher.
    6. Vingt-cinq premières minutes après le coucher : si vous ne trouvez pas le sommeil dans ce laps de temps, vous avez statistiquement peu de chance de vous endormir dans l’heure qui suit. Mieux vaut donc croquer une pomme et/ou refaire un peu de lecture plutôt que de se tortiller dans ses draps.
    7. Une infusion de valériane ou une gélule de millepertuis ont scientifiquement prouvé leur effet (demandez conseil à votre pharmacien). Un verre d’eau gazeuse est également recommandé car les bulles de gaz carbonique ont la réputation de favoriser le sommeil… mais éviter les diurétiques (soupe au poireau, infusion de queue de cerises, bière, etc.) qui vous obligeraient à vous réveiller pour aller aux toilettes.
    8. Aération et température : de l’air frais et une température entre 15° et 18° sont idéaux dans une chambre, en dessous, la sensation de froid entrave l’endormissement.
    9. Activité physique quotidienne : après un programme de 4 mois d’exercices physiques « modérés », une étude de la Stanford Medical School a constaté que les sujets dormaient 15 mn plus tôt et 45 mn en plus. Cependant, éviter les sports intensifs moins de 4 heures avant le coucher car ils décalent le cycle de la température corporelle. La marche après le dîner évacue les tensions, oxygène l’organisme et prépare un bon sommeil.
    10. Orientation du lit :

      Nous sommes régulièrement interrogés au sujet de l’influence de l’orientation sur le sommeil, nous allons donc développer un peu ce sujet. Nous n’avons connaissance que de deux sources d’études, ce sont celles du très réputé Institut Max Planck (Allemagne) et, par ailleurs, celle du Ministère des Sciences de la République Indienne. La première indique que l’axe Est-Ouest est plus favorable que l’axe Nord-Sud ; la seconde précise que dormir tête vers l’Est est la meilleure de toutes les orientations *.

      Contrairement à une rumeur, ces études indiquent que la tête vers le Nord est nettement défavorable : elle induit un affaiblissement du rythme cérébral alpha (ondes du sommeil), une hausse de la tension ainsi que des taux de sucre et de cholestérol sanguins. Sud et Ouest étant des orientations neutres avec une légère préférence pour l’Ouest.

      C’est pourquoi le fait d’installer un aimant à la tête et un autre de polarité opposée aux pieds n’est pas conseillé car cela déstructure le champ magnétique du lit à l’image de cette représentation graphique :

      champ magnetique de deux poles inverses

      Fig. 1 : deux pôles sous un lit = déstructuration du champ (inversion des pôles et puissances erratiques).

      Or la géobiologie nous apprend que le champ optimal doit être homogène à la fois en polarité et en puissance (travaux du Prof. Hartmann, Université d’Heidelberg, Allemagne) comme représenté ci-après, sous les deux dormeurs :

      champs magnetiques de puissances homogenes

      Fig. 2 : champ de puissance et de polarité homogènes, favorable au bien-être.

      Les habitants d’un pays dorment dans la polarité qui est celle de leur hémisphère géographique et où le champ est unique, donc d’une seule polarité. Si les côtés de l’aiguille de boussole pointent chacun en direction des 2 pôles terrestres, cela signifie que le champ a une orientation Nord-Sud et non qu’il y a un pôle Nord et un pôle Sud sous leur lit ! La figure suivante montre ce phénomène :

      champ magnetique terrestre - une seule polarite par hemisphere

      Fig. 3 : il n’y a qu’une seule polarité par hémisphère (noter que la polarité de l’hémisphère géographique Nord est un Sud d’un point de vue magnétique !).

      Les personnes intéressées par le géomagnétisme pourront lire ci-dessous la lettre du Prof. Néel (Prix Nobel) avec qui j’étais en relation à l’époque où je mettais au point le système du Kit Nuit Physiomag pour lits.

      En effet, le champ terrestre ayant perdu 50 % de sa puissance depuis 2000 ans, il est possible de rehausser localement le magnétisme au niveau des lits. Pour arriver concrètement à un bon résultat comme sur la Figure 2, il faut mettre un système magnétique tout le long du corps (sinon, on a un trou magnétique au niveau du ventre) et il faut que ce « cocon » magnétique soit du même ordre de grandeur que le champ terrestre lorsqu’il était naturellement fort.

      Les bons systèmes magnétiques permettent également de lisser les déformations artificielles du champ naturel, par exemple dans les cas où il y a une voiture, un lave-linge ou une chaudière en dessous de la chambre, ce qui génère cet effet :

      deformation du champ magnetique perturbe

      Fig 4. : déformation artificielle (masses métalliques) ou naturelle (veine de minerais, etc) du champ sous le dormeur de gauche.

Sans prétendre à l’exhaustivité, nous espérons vous avoir donné des clés sur le sommeil en général, et sur l’apport possible des aimants en particulier.

P. MARTIGNAC

* Nous avons interrogé l’INIST (émanation du CNRS) qui n’a trouvé aucune trace d’étude scientifique montrant le contraire.

lettre du professeur louis neel

Déjà 24 réponses, rejoignez la discussion !

MARC dit :

11 septembre 2012

suite à votre publicité "pour une nuit calme, régénérante" la piécette est placée nord ou sud sur le front ???????

Alphapole dit :

21 septembre 2012

Seul le sud international est decontractant mental.

david sadi dit :

13 février 2015

bonjours , je voudrais savoir si en mettant des aimants sur les tempes , les ondes cerebrales vont se ralentir , car je voudrais declencher de la somnolence en utilisant des aimants mais je ne sais pas quelle puissance en gauss faut il .

Alphapole dit :

27 février 2015

Une etude chinoise (Pr. Zongyin, Anhui University) a montre une modification des ondes cerebrales en posant des aimants du type des piecettes.

Stéphane dit :

20 octobre 2015

Bonjour, Faisant construire, nous avons que 2 possibilités concernant l'orientation de nos lits : soit entre l'Est et le Sud ou entre le Nord et l'Ouest.....Quelle orientation serait la mieux ? Merci d'avance pour votre aide.

Alphapole dit :

21 octobre 2015

si ce que vous decrivez "entre l'Est et le Sud" est le sud-est, c'est une bonne option. Pensez a veillez aussi aux problemes des circuits electriques, geobiologiques, etc.

Renauxtrentin dit :

28 décembre 2015

Bonjour je n'ai que deux options chez moi soit le nord est soit le sud est j'ai actuellement tourner mon lit la tête au sud est depuis deux jours mais bizarrement je me réveil bien plus souvent que lorsque je dormais la tête au nord est ? Que dois je faire alors ?

ghislaine dit :

9 janvier 2016

Bnjour, Est-il possible que la ceinture abdominale magnétique (portée le jour) provoque l'insomnie de la 2ème partie de la nuit et déclenche le mal de tête chez certains ?

Alphapole dit :

13 janvier 2016

Quelle ceinture ? Nous ne commercialisons pas de ceinture... Appelez notre technicien pour faire le point. Quant aux questions d'orientation de lit, il y a beaucoup d'autres facteurs qui jouent, le mieux est aussi de nous appeler. Bonne reception

Joe dit :

12 février 2016

Bonjour, que se passe t'il si on dort une fois au sud puis le lendemain au nord et on reprend ce cycle continuellement en alternant

Alphapole dit :

12 février 2016

Les études dans ce domaine sont rarissimes, alors dans un cas tel que celui-ci... Chacun peut faire une auto-observation personnelle de ses nuits en notant ses appréciations sur un carnet, a condition de veiller à ne pas avoir de pollution électromagnétique près de la tête dans un sens et pas dans l'autre ! Il ne faut pas uniquement se focaliser sur l'orientation car la pollution électrique (une rallonge ou une prise près d'un lit) est plus puissante que l'orientation. Faites-nous partager vos observations si vous vous lancez dans une telle aventure !

Dramane dit :

17 février 2016

généralement en afrique on construit et les 4 côtés correspondent à EST-OUEST -SUD et le NORD, et maintenant les 4 angles sont sud-est, sud-ouest, nord-ouest, et nord-est j'aimerais savoir s'il faut orienter en biais ton lit où on fait quoi?

Isabelle B. dit :

18 février 2016

Je pense que naturellement sans mur (par exemple sur une plage), je me coucherais sur le coté droit face au soleil. Donc imaginons une maison avec des murs transparents où vous orienteriez vous instinctivement...

Isabelle B. dit :

18 février 2016

Deux autres choses importantes: On se sentira plus tranquille si on ne tourne pas le dos à la porte d'entrée de la chambre et si la voie est libre sur notre droite ou gauche pour les gauchers (ex lit pas collé au mur sur ce côté). Voilà. Bonnes nuits!

Alphapole dit :

23 février 2016

On peut tout a fait orienter son lit en biais si les murs sont à cheval sur les points cardinaux et si la configuration de la chambre le permet. Mais il ne faut pas croire que l'orientation du lit joue au degré !

Marina dit :

6 avril 2016

Cela fait 1 mois que mon conjoint et moi dormons tête à L ouest on dort très mal

Alphapole dit :

7 avril 2016

L'orientation n'est qu'un des multiples facteurs jouant sur le sommeil : un réfrigérateur ou un PC de l'autre cote du mur (de tête de lit) émettent une pollution électromagnétique, idem pour un réveil matin sur une table de nuit ou une prise murale, etc. De même, une voiture ou une chaudière en dessous d'une chambre déforment le champ magnétique. Il faut inspecter tous ces facteurs pour rendre une chambre propice a un sommeil naturel.

ESNAULT Sylvie dit :

13 septembre 2016

J'ai énormément de mal à m'endormir, malgré un métier trés physique; et quand j'y arrive, je me réveil au bout de 2 ou 3 heure; et ensuite je fais des micros-sommeils jusqu'à la sonnerie du réveil. Je souhaiterai savoir où, quand, comment, mettre les aimants.

Alphapole dit :

14 septembre 2016

Il faudrait consulter un centre hospitalier du sommeil pour connaitre la cause de vos insomnies. Dans l'attente de cela, vous pouvez essayer de mettre une piécette sur chaque tempe. Si vous avez un problème géobiologique (perturbation du champ magnétique terrestre), vous pouvez le lisser et le rehausser avec le Kit Nuit. Bonne réception

Humez dit :

10 novembre 2016

Bonjour, Connaissez vous un derivateur pour onde électromagnétique ou un accumulateur ou autre . comment fait on quand dans la chambre il ya plein de prise murale une dans chaque mur et la direction du lit . merci

Alphapole dit :

24 novembre 2016

En pratique on ne peut facilement dériver que les champs électriques avec un grillage métallique mis à la terre ; pour les champs magnétiques il est pratiquement impossible de faire un blindage sur un volume tel que celui d'une chambre ; enfin il n'existe pas "d'accumulateur de champ magnétique". Donc, l’idéal est de couper la nuisance à la source : pour les prises murales et les fils qui les alimentent, il faut installer sur le tableau électrique soit un interrupteur automatique de champ, soit une horloge programmable qui déconnecte votre chambre (par exemple de minuit à 7 heures du matin), soit enfin déconnecter manuellement les fusibles de la chambre au tableau avant de se coucher. Les électriciens sensibilisés savent mettre en œuvre les deux premières solutions.

Amandine dit :

27 avril 2017

Bonjour nous dormons actuellement dans notre buanderie ou se situe notre chaudière (chauffage par le sol (nous sommes en travaux) et notre maison se situe à côté d un transformateur. Y a t il un risque pr notre santé ?

Alphapole dit :

4 mai 2017

Bonjour, certainement pas a court terme ! Pour le long terme, il faut verifier la distance du transfo, sa direction par rapport a la maison, etc. Un specialiste en environnement doit venir faire des mesures sur place. Il est par ailleurs toujours recommande d'eviter les chauffages par le sol, en geobiologie. Il y a d'autres systèmes, par exemple les plinthes chauffantes électriques ou a eau chaude. Bonne journee

Charlène dit :

18 octobre 2017

Je dors tête Nord-Est devrai-je changer mon lit de côté ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *