Prévenir et lutter contre les rhumatismes

4 commentaires

En occident, l’arthrose touche 30% des personnes entre 45 et 64 ans et 50% des personnes de plus de 65 ans.

Compte tenu du fait que les douleurs sont à supporter pendant des décennies, il est important d’essayer de contrer l’apparition de ce trouble en jouant sur ses facteurs favorisants tels que excès de poids, entorses, inactivité physique, certains aliments…

Détaillons certains de ces points.

L’inactivité favorise l’arthrose

La synovie transporte ses nutriments au cartilage. Or c’est l’activité physique qui fait office de pompe : les pressions et relâchements essorent et imbibent successivement le tissu cartilagineux avec le liquide nourricier.

Ainsi, contrairement à ce que l’on pourrait penser, plus on marche plus on irrigue et renouvelle nos articulations. Sans cependant tomber dans l’excès des sportifs professionnels qui se créent des microfissures du cartilage en sollicitant trop leurs articulations.

Aliments poisons et aliments favorables

Une étude effectuée sur des jumeaux arthrosiques de la hanche (1) a montré que la consommation de fruits (hors agrumes) protège tandis que celle de fritures et de sucre accroît la probabilité d’être atteint.

Le sucre est particulier car il crée un phénomène de « glycation » (liaison du glucose aux protéines) qui entraîne l’inflammation des tissus notamment des fibres de collagène (2 et 3). En fait, la glycation entraîne le vieillissement de tout les tissus du corps. La glycation peut être fortement réduite en limitant la consommation de sucre, ainsi que d’aliments grillés et frits (amandes grillées, chips, viandes rôties, graisses cuites), car la cuisson à haute température dégrade les aliments par la célèbre réaction de Maillard. Ce qui n’est quasiment pas le cas des cuissons à basse température (vapeur douce, crudités, etc).

Parallèlement, pour réduire la formation spontanée de protéines glyquées par le corps lui-même, il faut :

  • avoir une alimentation à faible index glycémique,
  • consommer ail, oignons et poireaux (ils améliorent la circulation des capillaires et la qualité de la synovie),
  • consommer des fruits riches en proanthocyanidines et en anthocyanines (toutes les baies rouges et noires telles que le raisin, les myrtilles, etc).

Au passage, on peut s’interroger sur l’utilité des crèmes cosmétiques qui contiennent un sucre spécifique (le dihydroxyacétone) réagissant avec les protéines de la peau pour créer un effet de bronzage artificiel par une réaction de Maillard.

Contrer l’inflammation et la douleur

La lutte contre l’inflammation est aussi indispensable, ce que fait notamment le pôle Sud des aimants. La suppression parallèle de la douleur permet aussi de faire une gymnastique d’étirements et de renforcement musculaire, deux facteurs bénéfiques de lutte contre l’arthrose et d’entretien des articulations.

  1. Dietary garlic and hip osteoarthritis: evidence of a protective effect and putative mechanism of action. BMC Musculoskelet Disord 2010; 11: 280
  2. Accumulation of advanced glycation end products as a molecular mechanism for aging as a risk factor in osteoarthritis. Arthritis Rheum 2004; 50(4): 1207-1215
  3. Activation of receptor for advanced glycation end products in osteoarthritis leads to increased stimulation of chondrocytes and synoviocytes. Arthritis Rheum 2006; 54(1): 253-263

Déjà 4 réponses, rejoignez la discussion !

Amoikon dit :

30 mai 2017

Bjr c'est à mon réveil et pendant un petit moment de répit que je sens les douleurs du rhumatismes. j'aimerais si possible des orientations pour prévenir ses douleurs.j'ai 30ans et consomme beaucoup le sucre aussi je fais régulièrement du vélo matin midi et soir

Alphapole dit :

2 juin 2017

Bjr, les céréales, la viande rouge, le sucre (encore plus le raffiné) entretiennent les inflammations. Il faut donc diminuer votre consommation de sucre et, en outre, le remplacer par du sucre complet ou intégral qu’on trouve en magasin dietetique et dans certains rayons bio de supermarchés. Vous pouvez appliquer sur vos articulations douloureuses le côté sud des pastilles : https://www.alphapole.com/produit/pastilles-anti-douleurs/

BIANCO dit :

22 décembre 2017

J'ai la Maladie de Ménières qui entraîne acouphéne Hyperacousie et enfin la surdité. Quel aimant me conseillez-vous pour une vie plus agréable. MERCI

alphapole dit :

31 décembre 2017

Bonjour, nous ignorons si les aimants peuvent avoir un effet dans ce cas. Pour tester, il faudrait appliquer une piecette derriere l'oreille et eventuellement completer en buvant de l'eau magnetisee et en faisant de la reflexologie par les mains (ces deux dernieres applications se font avec des galets). Je suppose que vous savez qu'on peut s'ameliorer en suivant un regime alimentaire (forte diminution du sucre et du sel, eviter l'alcool, bien s'hydrater, etc). Bonnes fetes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *